La formation de Maître Praticien PNL

Un Maître Praticien PNL est celui qui, du fait de sa pratique, possède un niveau de compétence « suffisant » pour démontrer un savoir-faire, et un niveau de conscience suffisant pour décrire les règles inconscientes qui sous-tendent la mise en œuvre de ce savoir-faire particulier.
Une formation de maître praticien PNL permet d’aller plus loin dans l’intégration des présupposés de la PNL. La formation de maître praticien PNL permet de découvrir les règles internes (cartes mentales, croyances, convictions, valeurs) qui autorisent et organisent la mise en œuvre des comportements. Actualiser une croyance consiste à faire évoluer les présupposés (d’existence, de possibilité ou de relation de cause à effet entre deux événements) qui servent de socle à la croyance. L’intégration neuromusculaire des présupposés de la PNL contribue grandement à acquérir une vision plus positive et constructive des rapports humains, des compétences en lien avec la gestion des problèmes complexes, le leadership, l’influence, la créativité, la conduite du changement. Une formation de maître praticien nourrit une philosophie de la vie dans laquelle les individus savent se rencontrer réellement pour  mettre en place l’intelligence collective dont ils ont tant besoin pour faire face aux immenses défis du monde actuel.

Objectifs principaux

Connaître les outils fondamentaux de la PNL et savoir les combiner et les adapter aux différents contextes (résolution des problèmes complexes, créativité, motivation et influence, leadership, actualisation d’un rôle professionnel, conduite du changement individuel et organisationnel…etc.)
Découvrir les règles inconscientes (cartes mentales, convictions, valeurs, concepts de soi) qui organisent et structurent des comportements externes

Les principales capacités développées dans un Maître Praticien PNL

Nous nous appuyons ici sur une formulation personnelle qui intègre les standards de l’association NLPNL, tout en apportant des compléments d’information sur les capacités développées et les outils et modèles utilisées.

1-Analyser et comprendre l’organisation d’un système humain

Exemples : regrouper les informations pour comprendre un système complexe, et être en mesure d’intervenir sur ce système ; Distinguer les différents niveaux d’organisation d’un système. Distinguer le contenu de la structure d’un système ; Comprendre l’auto-organisation d’un système.
Outils et modèles : modèle SCORE combinant Positions de perception, Niveaux logiques et Ligne de temps ; Structure de surface et structure profonde, Niveaux logiques d’organisations ; Présupposés de la PNL, Syntaxe somatique.

2- Identifier les modes de traitement de l’information d’une expérience

Exemples : mettre à jour les filtres de perception inconscients d’une personne. Identifier l’organisation cognitive d’un état de « génie personnel ».
Outils et modèles : Sub-modalités ; Méta-programmes ; Macro schémas du génie personnel de J. Grinder et J. DeLozier.

3-Comprendre les modes de régulation d’une expérience

Exemples : clarifier les fonctions (information et actions) d’un état interne (émotion, sentiment…etc.) et en comprendre la structure cognitive.
Outils et méthodes : le feed-back et feed forward des états internes ; Le modèle de Leslie Cameron Bandler sur la structure des états internes.

4- Comprendre les déclencheurs de la motivation 

Exemples : identifier les valeurs d’une personne et les processus cognitifs inconscients utilisés pour satisfaire ces valeurs ; Identifier les déclencheurs inconscients de la motivation et les utiliser de manière conversationnelle ; Clarifier les composantes de la notion d’identité.
Outils et modèles : Intentions positives, méta objectifs, notions de valeurs, Vision, Mission, Projet de vie, les méta-programmes, la hiérarchie de valeurs, les mentors…etc.

5- Savoir faire émerger les ressources d’une personne

Exemples : comprendre les différentes sources des états ressources, les caractéristiques de ces ressources et les niveaux de ressources adaptés à des niveaux de difficulté. Développer les ressources au niveau approprié. Utiliser la communication indirecte pour générer de nouveaux choix (Langage Ericksonien). Faciliter la créativité et l’émergence de solutions nouvelles.
Outils et modèles : le modèle de résonnance des mentors, Méta modèle 3, Modèle SOAR  ou PNLt, Techniques avancées sur la Ligne de temps. Stratégie avancée de créativité de Walt Disney.

6-Savoir lever les blocages et les freins à l’action d’un système

Exemple : accompagner le changement en sachant intervenir sur les facteurs limitants conscients ou inconscients d’une expérience et au bon niveau de processus. Intervenir sur des problématiques liées au concept de soi (p.ex., faire le deuil d’une profession, se libérer de diverses dépendance, relâcher des ressentiments…etc.) Assouplir les convictions (croyances) limitantes et les convictions en conflits.
Outils et méthodes : Reimprinting ou changement d’empreinte ; Techniques pour les conflits de valeurs, de croyances ou identitaires ;  Recadrages verbaux (Sleight of mouth) ;  Cycle des croyances ; Techniques avancées utilisant l’ancrage spatial, Les sub-modalités et la ligne de temps.

7- Renforcer la cohérence des différents éléments d’une expérience

Exemples : faciliter le changement en connectant des pensées, ressentis ou comportements inconfortables à des sources de ressources ; Développer un alignement des éléments d’une expérience qui génère énergie et performance. Elargir un cadre de pensée pour trouver de nouvelles solutions à un problème.
Outils et méthodes : alignement et co-alignement des niveaux Logiques ; Transformation essentielle ; Impérative Self ; Matrice de l’identité.

8- Modéliser pour faciliter l’auto apprentissage

Exemple : identifier les éléments qui organisent et structurent une compétence qu’on souhaite apprendre. Acquérir une procédure pour apprendre de soi et des autres. Modéliser un expert pour acquérir son savoir-faire.
Outils et méthodes : Modélisation, auto-modélisation.

10- Concevoir ses propres outils de changement

Exemples : comprendre comment construire une technique. Combiner entre elles, et à différents niveaux, les techniques intégrées du niveau Praticien. Concevoir ses propres outils de changement et construire des interventions sur mesure. Comprendre les présupposés qui sous-tendent l’organisation d’un savoir et concevoir une technique sur mesure pour faire évoluer ces présupposés.
Outils et méthodes : le TOTE, les stratégies, le VAKOG, les présupposés.

La certification de Maître Praticien PNL

Cette certification est délivrée, comme dans le Praticien PNL, à l’issue d’une évaluation des compétences dans des conditions de pratique. L’évaluation porte sur l’intégration des présupposés de la PNL , la mise en œuvre de processus de diagnostic de l’expérience subjective profonde et de processus de changement répondant à une attente explicite, l’utilisation d’outils et technologies pour mettre en œuvre les processus. Un des critères les plus importants est également la capacité à séparer les modèles du monde (acceptation inconditionnelle du modèle du monde de l’autre) et la capacité à créer et maintenir le rapport tout au long de l’accompagnement d’un sujet.
Au niveau du Maître Praticien, il est fréquent de demander un travail de modélisation d’une compétence, sous forme d’un mémoire ou d’une démonstration directe devant des pairs.